Si tu gagnes, je perds?

Ce n’est pas un secret, nos pensées affectent le cours de notre vie. L’ensemble de nos croyances et de nos habitudes de fonctionnement peuvent aussi bien nous pousser vers l’avant et nous permettre d’obtenir ce que nous souhaitons ou alors nous empêcher d’avancer et mettre un lourd poids sur nos épaules.

Nous avons tous déjà expérimenté cette sensation indéfinissable que quelque chose nous manque, que si ceci ou cela nous permettrait d’être plus heureux ou que nous n’aurons pas d’autre occasion pour réaliser telle ou telle chose. Ce raisonnement, appelé « mentalité de pénurie », est le créateur de beaucoup de nos peurs, de notre anxiété, et parfois même de notre désespoir. Nous passons parfois plus de temps à nous attrister par rapport à ce qui nous manque au lieu d’apprécier et prendre conscience de ce que nous avons déjà.

A l’opposé de ce type de raisonnement se trouve la « mentalité d’abondance », cette mentalité avec laquelle nous vous réjouissons de ce que nous avons, nous améliorons nos performances, nous sommes optimistes avec le futur, ouvert d’esprit, reconnaissant, confiant, généreux. Celle avec laquelle nous croquons la vie à pleine dents !

En 1989, Stephen Covey relate ces deux différents types de pensées dans son livre « Les 7 habitudes des gens efficaces ». Il décrit la mentalité d’abondance comme « un concept dans lequel une personne croit fermement qu’il y a assez de ressources et de succès pour les partager avec autrui ». A l’opposé, la mentalité de pénurie est « une compétition destructrice et inutile ». L’idée derrière la mentalité de pénurie est que « si quelqu’un gagne ou à du succès, cela veut dire que l’autre personne perd, en ne considérant pas toutes les possibilités qui permettraient à tout le monde de gagner ».

En écoutant et comprenant nos réactions et nos émotions, nous pouvons prendre conscience de notre type de mentalité et agir sur nos pensées. Nous pouvons créer autour de nous une atmosphère plus ouverte et paisible. Nous pouvons partager ce que nous avons et donner de la valeur aux autres. Nous pouvons nous libérer de nos propres tensions et de celles que nous entretenons avec les autres. Nous pouvons accueillir la positivé et la joie. Nous pouvons percevoir toutes les possibilités.

Nous pouvons créer notre vie.